Aux alentours-What can you do here ?

You will find some ideas in English, here …

Colmar, c’est bien sûr une jolie petite ville médiévale, dans laquelle on a plaisir à flâner en journée, et en soirée. Pour cela, je vous ai fait une carte, sur google map. J’y ai indiqué mes boutiques préférées, avec ce que j’y achète en général. Elle est ici.

Bien sûr, il y a la route des vins, le château du Haut Koenigsbourg, et les villages. La gastronomie, l’histoire.

Tout cela, vous le trouverez sur tous les sites de tourisme, et dans tous les guides.

Ma proposition est différente. Je vous propose de partager la manière dont je vis ici. Cela nécessite de rester… plus de deux jours !!

La première dimension propre à l’Alsace, et en particulier aux colmariens, est leur proximité avec l’Allemagne et la Suisse, impactant leur mode de vie, international.

Nous sommes à égale distance de Strasbourg, de Fribourg (Allemagne) et de Bâle (Suisse), soit environ 45 minutes de voiture. Ces trois villes ont des ambiances totalement différentes, et elles sont toutes très intéressantes à visiter, ne serait-ce que pour leur art de vivre. Elles ont aussi une histoire, différente. Et des musées à faire pâlir d’envie plus d’un, surtout la ville de Bâle.

D’un point de vue personnel, mon Alsace est artistique, et sportive.

Artistique parce qu’il y a énormément de fondations d’art, à une heure maximum de chez moi. Je prends, parfois, une journée à passer de l’une à l’autre … Leurs thématiques sont différentes, et c’est extrêmement dépaysant. Des « voyages en art » … Il y a aussi quelques festivals de musique. Classique, bien sur, mais nous avons aussi la chance d’avoir des gitans, musiciens de haut niveau, et un festival excellent. Colmar accueille aussi ce répertoire lors du festival de printemps … Et c’est juste en face de chez moi.

Sportive, également. A quelques minutes de la maison il y a un loueur de vélos. Des pistes cyclables, le long de la route des vins, et de quoi se régaler en vélo de route (il en loue, d’ailleurs), ou en vtt (dans le vignoble, ou les forêts). On aime marcher, aussi, en altitude, et adapter notre pratique à la neige, quand il y en a. Et j’ai un aviron, qui me permet de ramer sur le Rhin, à 35 minutes de la maison … sur un plan d’eau sauvage, et magnifique. Je peux vous faire une séance d’initiation, si vous me prévenez avant (renseignez vous).