découvertes d'artiste, processus créatifs

Découverte : Neal Badache et ses photographies, de passage à la maison …

Saba 009

Nous avons la chance de vivre un moment, chez moi, avec un photographe qui fait, avec sa compagne Bénédicte, des reportages sur les minorités.

Je voulais partager cela avec vous pour plusieurs raisons.

La première est parce que leur contenu me touche. Il aborde la question des minorités à travers le monde, les cultures, les religions, dans des civilisations urbanisées, ou plus rurales.

La deuxième raison est mon admiration pour la qualité de la démarche qu’ils mettent en oeuvre pour pouvoir prendre de si belles photos de personnes qu’on voit peu dans le monde de l’image. De la patience, des relations lentement construites, pour que tout à coup un appareil photo puisse être sorti, sans modifier le cours des choses : je crois que le fait d’entendre l’envers du décor m’en a fait apprécier la face visible.

J’ai particulièrement aimé son reportage sur Mea Shearim, et tous ces visages d’hommes, d’enfants, de femme. Cette foule…

Celui sur Dhobi Ghat est également très surprenant, avec cette eau, au milieu de la ville; ces formes carrées vue de haut ; ces mélanges de ville et de textile/doux/dur/souple/rigide etc. Et ces couleurs. Et ces visages, graves. Ces corps.

Je vais revoir celui sur les gardiens de Saba demain. Les couleurs, surtout ce rose, m’ont beaucoup plu …. et ces visages !!!!

Bref. « Linked by art » qu’elle dit. Je vous laisse découvrir cette belle pépite …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *