Mes projets artistiques en cours en 2017

Variations Golberg

Ce projet est une série de vaisselle, crée à partir d’un travail que je fais depuis quelques années sur les temps collectifs, et la place de l’individu notamment lors des repas. Je tente, par les objets qui sont employés lors de ce moment précis, de rendre aux personnes présentes leur droit à être spécifiques, à varier, à vivre des émotions desquelles ils sont seuls maîtres. Je pense qu’en acceptant d’industrialiser ce temps et son contenu (tant dans sa forme, que dans les contenus et les contenants) nous nous sommes perdus. Et je pense même parfois que le respect de soi et des autres passe par la révolution des repas.

Ma trajectoire artistique a mis sur mon chemin, à ce moment, une pièce de Bach qui m’a permis de donner du sens à cette ligne.

La voici, ici…

 

Ligne de bijoux « Petits Mondes »

Je n’avais pas encore exploré de très petits formats, et quand l’occasion d’explorer l’effet de ce format sur mon esprit s’est présentée, j’ai trouvé cette piste vraiment stimulante. Je suis dans ce projet à contre courant de ce que j’aime : la miniature est a priori pour tous, sauf pour moi.

Après quelques semaines passées à explorer des formes et des mini mondes, j’avoue y trouver une liberté que je n’avais pas envisagée. En fait, je passe par le trou  de la serrure, comme Alice, et j’arrive…. De l’autre côté du miroir… J’y retrouve tous mes petits mondes : maritimes, bien sur, mais également minéraux et vivants. Pour l’instant je laisse filer mes doigts et mes envies, puis je verrai où j’arrive, au bout du chemin.

Oui, soit. Il y a beaucoup de bateaux, et prends la mesure de leur importance dans mon imaginaire.

Il y a encore un marin qui sommeille en moi.

 

Les Dudules

Je poursuis aussi et de manière très distanciée, sans trop réfléchir, un travail d’auto portraits que j’ai commencé il y a quatre ans.

Je le fais principalement en grès noir non émaillé, mais parfois je fais des incursions en porcelaine.

Les facettes

Ce travail a commencé il y a quelques années également. Ce sont des êtres humains qui communiquent entre eux, par certaines de leurs facettes.

Il y en a de toutes les tailles, parce que j’ai conçu cela comme une installation … Certaines s’accrochent aux murs ….

C’est fait en porcelaine, chamottée ou non, selon la taille. Je ne la cuis pas à haute température afin de préserver son côté poudreux …

Pièces sur le mouvement

Je poursuis aussi une recherche sur le mouvement individuel dans l’espace public, que j’ai commencé en regardant les corps se mouvoir, au théâtre. Ce travail est fait en terre. Les pièces sont composées d’une forme « sociale », normée, à laquelle j’ajoute des éléments « individualisés », …