actualités miss baba, goldberg, haute vaisselle, processus créatifs, vaisselle

Février 2018, nouveauté en vaisselle !

J’ai récupéré toutes les pièces de la série sur les Variations Golberg qui avaient été mises en vente au Musée Wurth, en novembre et décembre derniers, pour le festival de Piano.

Elles vont servir à nos petits déjeuners, sur fond musical. Elles sont aussi en vente à la maison.

Certaines variations sont relativement sages, mais il y a des pièces transversales, telles des lignes de basse, ou des harmonies, qui ont été travaillées avec le souhait de faire apparaître la beauté brute de la porcelaine, ses craquèlements,ses déchirures, ses bourrelets et les éclatements qui en résultent.

J’ai également intégré de la porcelaine teintée dans la masse, en noir, et l’ai travaillée pour faire apparaître un thème minéral, brut, qui vient réveiller le côté sage.

J’aime beaucoup l’ensemble, et le fait de pouvoir jouer avec des combinaisons, qui restent toujours harmonieuses.

Bref : c’est une vraie vaisselle pour jouer ! Une vaisselle à caresser… Une vaisselle à regarder, sans se lasser ….

haute vaisselle

Ça sent le printemps ….. Alice va à la mer

Here are the last pieces that  just came out of the kiln. I think that they are nice… And I would like to keep on working on this proposal… 

The key words of this series would be : dream, wonderland, sea side, comfort, cosy, … It tells the story of Alice in wonderland. She is fed up, and goes to the sea side, in western France, on an island called Brehat. She loves to go there to eat wild oysters, and then she comes back home, for a crazy tea time, with many things to eat and drink… So, this is an « Alice to the sea side » series… like the books for little girls, in the 70’s… But just a bit more intellectual, to pretend, because many artists do, and why wouldn’t miss bABa ??? :)))

Voilà les dernières pièces sorties du four …. elles ont leur petit succès, et j’aimerai bien développer la ligne qui irait avec cet univers ….

Les mots clé en seraient : rêverie, mer, dînette, fragilité, douceur, … C’est Alice au pays des merveilles, qui se promène en bord de mer (à Bréhat, … où elle trouve des huîtres sauvages) ; puis elle rentre, et se fait un goûter de fou. Avec du thé, du café, à volonté ….. Alice à la mer (comme « Martine à la plage », mais avec une ambition littéraire assumée ! …)(hihihi)… Voilà. Concept à saisir. 

haute vaisselle, travail en cours

Lee's order almost ready to be sent…

I think that Lee’s order is almost finished. It is composed with two sets, for two different meals that he takes on his own. They are for two different states of mind.

The first one is inspired of the chino suisse lign, and has a light touch of baby blue. The box that goes with it has figures on it (it is the yourgoodatmathbox, I have done it when one of my sons succeeded to enter a famous ingeneer school, and I was proud), and is black inside.

The second one is a bit darker, but it is still porcelain. The texture of the textile I use to spread my porcelain paste is visible, and it is very nice, to my opinion. There are bits of black mud, also. And very discrete drawings, and scratches. The box that goes with it has parts of porcelain which have been coloured in the paste itself, befor the first cooking (so you can see the color inside and outside the box, which is very interesting, I think). These objects are not always glazed on all the sides, and it gives you the possibility to have different feelings…

I have put some tiny dishes I am making at the moment, in case he would need some. I have plenty of these and they are helpfull, because I always have leftovers, and I don’t want to waste them… And when I make meals, I often let the possibilty to put something more in the dish, but I leave the choice to one who eats… may be he’ll like them… I think that his lifestyle is not far away from mine, …

Voilà la commande faite par Lee, qui habite en Virginie. Il voulait deux ensembles, pour les repas qu’il prend seul. Les deux ensembles sont donc dans deux tonalités différentes. Il a commencé par voir des pièces sur le blog, et a précisé la commande en me disant qu’il souhaitait des pièces qui ressemblent aux photos qu’il avait vues… mais il m’a laissé jouer, à partir de cela, en me faisant confiance, parce qu’il aimait tout … C’est assez génial, pour moi, ce type de travail… J’ai l’impression, tout à coup, que je touche des gens avec lesquels nous avons plein de choses en commun… Malgré la distance…

 

 

haute vaisselle, travail en cours

L'histoire d'une création de ligne : Sève

Carole et Bruno m’ont passé commande de 6 bols et 6 tasses, avec une thécruche (faisant office de théière et cruche) assortie, et une boitasucre, avec sa cuillère, il y a un mois.

Ils avaient envie d’un ensemble qui soit gai, dans des tons orange/jaune/bleu, comme la ligne de ma famille.

J’ai crée « Sève » à partir de cette envie, et des échanges que nous avions eus. Il avait été question d’Afrique, d’attente d’un enfant, de vie et d’humanité…

J’ai commencé par faire les formes dans un moule, en m’inspirant d’une technique de poterie africaine (des gros colombins), que j’ai mélangée à une technique plus simple et moins bavarde. C’est une technique qui est rarement utilisée en porcelaine… et j’aime mener la porcelaine sur des chemins où personne ne l’emmène. J’ai gardé les petites anses de mon service, et les ai déclinées. Toutes les pièces sont différentes, parce que nos goûts varient avec nos humeurs, nos envies … Cette étape m’a pris facilement une semaine … au rythme des séchages…

Puis les pièces ont été cuites … Et récupérées, pour le décor et l’émaillage (le vernis final). Cette étape me prend environ une journée. Et cuites, une seconde fois. Récupérées ce matin, à la sortie du four…puis mises en scène, pour la Cause (la fameuse cause de la porcelaine libérée)(délivrée). Lavées, polies sur leur base, photographiées dans une mise en scène…et les voilà! Prêtes à être livrées (sauf si elles ne plaisent pas, auquel cas je les garderai : le résultat me plait beaucoup :)) )

Carole and Bruno ordered 6 bowls, 6 cups, a teapot, a sugar box and its spoon one month ago. They wanted a dishware that was joyfull, lively, in warm colours (yellow, orange..) with blue pencil marks too. 

I have imagined « Seve »(lifeblood) from their desire, and from the discussions we had had. We had been talking about africa, about becoming parents, about life, in general, and humanity… So I started to make the dishes, with african techniques that are usually not practised with porcelain. The pieces are all different because our mood change, and the shape you like is so personal… This part of the job took about one week, then it had to dry. After that I brought them to my friend’s oven, to cook them at 960 degres (it takes two days to go up, and down from this temperature). Then I decorated them, and glazed them (this is about one day long). They were ready for the second cooking (1260 degres, so that they are very solid). This morning I have opened the oven, washed them, and taken those pictures : would you have your breakfast with this line? …. I would…. :))

 

haute vaisselle

Les Biz’arts… the Strang’arts

Voilà les premières assiettes de ma nouvelle série, les Bizarts !!!

Les bizarts voient toujours de drôles de trucs, et ça les occupe bien… Et quand ils viennent à table, ils continuent !!!

Avec ces assiettes innovantes (:)), ils pourront ENFIN ranger leurs petits pois et leurs carottes, à partir d’un motif totalement sécurisant. ( 🙂 ) Puis surtout, si la conversation est usante, ils seront occupés.

Il s’agit donc d’une série médicale, réalisée en prévision de fêtes de famille.

Chaque assiette est unique, et fait 22 cm de diamètre, environ. Elles passent au lave vaisselle. Il y a des effets de matière que le photo restitue mal… Pour l’instant elles ne sont pas terminées : elles vont encore être recouvertes d’une couche d’émail, puis subiront une deuxième cuisson, qui va renforcer les « couleurs » (du bleu pastel, et du noir). D’autres formats sont en attente de décoration…

Leur slogan, à dire sur un ton années 50 : « si t’es pas dans ton assiette, mange Bizart« !!!

The  Strang’arts are for those who see funny things, and it does occupy them, indeed. And when they take place for lunch, they keep on doing this. With these very innovative plates, ( : )) they will have some place to store the green peas properly (inside the ligns), to separate them from the carotts, or to mix carotts and peas in an artistic way. So, if the conversation is really boring, they can behave secretly like an Oscar Wilde…

So this series is medical, and has been designed for Christmas, Easter etc, or the sunday lunches at your mum’s. 🙂

Each plate is unique, they are dishwasher safe. On the pictures you see them unfinished, but finished they are even nicer…